Les États-Unis sont «profondément préoccupés» par l'arrestation en Égypte de militants venus témoigner leur solidarité aux chrétiens Coptes tués le 6 janvier, a déclaré samedi le département d'État.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Les États-Unis sont profondément préoccupés par les arrestations», a déclaré dans un communiqué Mark Toner, un porte-parole de la diplomatie américaine.

Washington appelle le gouvernement égyptien à «respecter les droits de tous ceux qui expriment pacifiquement leurs opinions politiques et leurs désirs de libertés universelles», poursuit le communiqué.

La police égyptienne a relâché samedi des militants interpellés la veille, et qui étaient venus témoigner leur solidarité aux familles des chrétiens tués le 6 janvier dans une fusillade en Haute-Égypte.

30 militants et blogueurs avaient été arrêtés après leur arrivée à Nagaa Hamadi (à 600 km environ au sud du Caire), où une fusillade contre des Coptes (chrétiens d'Égypte) avait fait sept morts, six Coptes et un policier.