Un séisme modéré de magnitude 4,7 s'est produit mardi dans le sud de la Californie (ouest), dans une zone peu peuplée, a annoncé l'institut de géophysique américain (USGS), sans qu'il soit fait état de dégâts ou de victimes dans l'immédiat.

AGENCE FRANCE-PRESSE

L'épicentre de la secousse était situé à 5 km de profondeur à 4 km du petit village de Bombay Beach et 144 km de San Diego, dans une zone semi-désertique, selon un communiqué de l'USGS.

Le séisme s'est produit à 04H55 locales (7 h 55 HAE) et a été suivi de plusieurs répliques plus faibles.

Pour mesurer la puissance d'un séisme, l'USGS utilise la «magnitude de moment» (Mw), qui est directement reliée aux paramètres du séisme (surface et quantité de glissement sur la faille). Sur cette échelle ouverte, un séisme atteignant une magnitude d'au moins 6 est considéré comme fort.

Striée de failles parmi les plus actives au monde, la Californie vit dans la hantise du «Big One», un séisme dévastateur sur la faille la plus importante, celle de San Andreas, dont les scientifiques estiment qu'il a 70% de risques de se produire dans les 30 prochaines années.

Une secousse de type «Big One», de magnitude 7,8, pourrait faire 1800 morts, 50 000 blessés et 200 milliards de dollars de dégâts, selon un scénario élaboré par 300 experts et publié en mai dernier. La récurrence d'un «Big One» dans le sud de la Californie est d'environ 150 ans et le dernier s'est produit en 1857.