Source ID:; App Source:

Le procureur chargé du cas de Blagojevich réclame plus de temps

Le gouverneur de l'Illinois Rod Blagojevich est accusé... (Photo: Reuters)

Agrandir

Le gouverneur de l'Illinois Rod Blagojevich est accusé d'avoir voulu monnayer le siège de Barack Obama au Sénat.

Photo: Reuters

Agence France-Presse
Chicago

Le procureur en charge de l'affaire impliquant le gouverneur de l'État américain de l'Illinois (nord) Rod Blagojevich, soupçonné d'avoir voulu monnayer le siège laissé vacant par Barack Obama au Sénat, a réclamé mercredi un délai pour boucler son enquête.

Patrick Fitzgerald a demandé à un juge fédéral de lui laisser jusqu'au 7 avril pour réclamer une mise en accusation devant un grand jury, afin de pouvoir étudier les milliers de conversations interceptées par des écoutes du FBI et auditionner les témoins qui se sont présentés depuis l'arrestation de M. Blagojevich le 9 décembre. Il a aussi indiqué que d'autres personnes pourraient également être mises en accusation dans l'affaire qui met en cause le gouverneur de l'Illinois et son directeur de cabinet, accusés d'avoir pratiqué la corruption pendant des années en échangeant des contrats de l'État contre des contributions de campagne.

Dans un geste de défi à la majorité démocrate de la Chambre haute, M. Blagojevich, qui a refusé de démissionner, a nommé mardi un successeur à Barack Obama au Sénat.

Profitant du fait qu'il s'agit d'une prérogative du gouverneur, il a annoncé la nomination de Roland Burris, un Noir de 71 ans, ancien ministre de la Justice de l'État.

Mais les leaders du Sénat ont averti qu'ils ne laisseraient pas siéger quelqu'un qui serait nommé par Rod Blagojevich, et M. Obama a indiqué dans un communiqué qu'il désapprouvait la désignation de son successeur par M. Blagojevich.

Le gouverneur de l'Illinois, qui clame son innocence et a dit qu'il avait hâte de se défendre devant la justice, ne s'est pas opposé à la demande du procureur d'obtenir un délai.

Si un grand jury estime qu'il y a suffisamment de preuves pour soutenir les accusations de fraude et de corruption, la tenue d'un procès pourrait prendre des mois, voire des années.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer