Source ID:; App Source:

L'équipe Bush informera Obama des plans prêts en cas de crise

George W. Bush... (Photo: AFP)

Agrandir

George W. Bush

Photo: AFP

Agence France-Presse
Washington

L'administration Bush va informer le président élu américain Barack Obama et son équipe des différents plans d'urgence prévus au cas où une crise internationale éclaterait après son entrée en fonction, a indiqué mercredi la Maison Blanche

«Pour la transition, le Conseil de sécurité nationale (de la Maison Blanche) a préparé des réunions d'information sur un certain nombre de questions politiques majeures afin que la nouvelle équipe dispose d'informations à jour sur l'état des choses», a déclaré dans un communiqué un porte-parole de la Maison Blanche, Gordon Johndroe, confirmant des informations diffusées par le New York Times sur son site internet.

«Cela consiste notamment à fournir des informations à propos de certains points chauds à travers le monde. Nous voulons les transmettre pour que, surtout dans les premières semaines, ils (les collaborateurs de M. Obama) disposent d'informations de base pour prendre leurs décisions. C'est une liste d'imprévus et de réactions possibles, qui n'est ni exhaustive, ni exclusive, ni normative», explique M. Johndroe, qui est le porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche.

Ces plans avait été recommandés par la commission d'enquête mise en place après les attentats du 11-Septembre, indique la version en ligne du New York Times.

La commission avait noté des problèmes au moment du passage de relais entre l'ancien président Bill Clinton et George W. Bush, et son rapport appelait à une amélioration du processus de transition, «étant donné qu'un attentat aux conséquences catastrophiques peut se produire quasiment sans préavis».

Les plans en question prévoient plusieurs scénarios de crise, comme une explosion nucléaire à l'initiative de la Corée du Nord ou une cyber-attaque contre les réseaux informatiques américains, une frappe terroriste sur une base américaine à l'étranger ou encore une recrudescence de l'instabilité au Proche-Orient, ont indiqué au quotidien des sources ayant accès à ces plans.

Par ailleurs, le New York Times indique que l'administration Bush a formé à la gestion de crise certains de ses membres qui pourraient rester en fonction après l'investiture de Barack Obama le 20 janvier, en attendant que les personnes désignées pour faire partie de sa future administration ne soient confirmés par le Sénat.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer