Source ID:; App Source:

Gaza: l'ONU veut apporter une aide alimentaire d'urgence

Les gens de Gaza ont profité du cessez-le-feu... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

Les gens de Gaza ont profité du cessez-le-feu de cinq heures pour aller faire des courses, jeudi.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Offensive israélienne à Gaza

International

Offensive israélienne à Gaza

L'armée israélienne mène l'opération «Bordure protectrice», la plus importante offensive militaire contre la Bande de Gaza depuis la sanglante et controversée mission «Plomb durci» lancée en 2008-2009, qui avait fait plus de 1400 morts. »

Agence France-Presse
GENÈVE

Le Programme alimentaire mondial (PAM) de l'ONU espère apporter une aide alimentaire d'urgence à 85 000 personnes dans la bande de Gaza ces prochains jours, a indiqué vendredi une porte-parole.

Pour l'instant, l'agence onusienne a pu distribuer une aide d'urgence à 20 000 personnes à Gaza depuis que le début des violences, a déclaré Elisabeth Byrs lors d'un point presse.

Mais «le PAM espère atteindre 85 000 personnes ces prochains jours», a-t-elle ajouté.

Le PAM a prépositionné de l'aide autour de Gaza compte tenu de l'augmentation des besoins.

Mme Byrs a par ailleurs souligné que le PAM avait besoin «immédiatement» de 20 millions de dollars pour poursuivre ses opérations à Gaza et en Cisjordanie jusqu'à la fin de l'année.

Avant les récents affrontements, le PAM distribuait déjà chaque mois de l'aide à 285 000 personnes à Gaza et 318 800 en Cisjordanie. Quelque 57 % de la population à Gaza souffre d'insécurité alimentaire, selon l'ONU. Ce taux est de 19 % en Cisjordanie.

De son côté, une porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Fadela Chaïb, a indiqué que l'organisation craignait l'apparition de maladies transmises par l'eau, comme les diarrhées, alors qu'une grande partie de la population n'a pas accès à l'eau potable.

Israël a déclenché le 8 juillet une vaste offensive aérienne contre Gaza pour faire cesser les tirs de roquettes du Hamas, mais a décidé jeudi d'«étendre ses opérations» avec un assaut terrestre après la poursuite des tirs de roquettes et l'échec d'une proposition de trêve égyptienne rejetée par le Hamas.

Au moins 24 Palestiniens, dont trois adolescents et un bébé, ont été tués depuis le début de l'offensive terrestre lancée jeudi soir par Israël à Gaza, portant à 265 le nombre de morts palestiniens au onzième jour du conflit. Au moins 1920 Palestiniens ont également été blessés depuis le début du conflit le 8 juillet.

Un soldat israélien a été tué au cours de l'offensive, deuxième victime israélienne depuis le début des hostilités.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer