La chaîne de restauration rapide Pizza Hut envisage de modifier son concours demandant à des citoyens de poser la question «saucisse ou pepperoni» lors du débat présidentiel de mardi soir.

Publié le 15 oct. 2012
Candice Choi et Mae Anderson ASSOCIATED PRESS

Après que le coup d'éclat eut provoqué des critiques, la semaine dernière, l'entreprise a annoncé qu'elle transposait le concours en ligne, où un participant sera sélectionné au hasard pour recevoir gratuitement de la pizza pour le restant de ses jours.

Pizza Hut avait offert ce prix - une pizza par semaine pendant 30 ans, ou un chèque de 15 600 $ US - à quiconque poserait la question au président Barack Obama ou au candidat républicain Mitt Romney lors du débat en direct.

Des blogues et des médias ont cependant vivement condamné la chaîne pour tenter de se créer du capital en profitant de l'intérêt électoral.

Sur les ondes du Colbert Report, l'animateur Stephen Colbert a demandé: «Qu'est-ce qui pourrait être plus américain que d'utiliser le processus électoral pour faire du placement de produits?»

Le coup d'éclat de Pizza Hut survient alors que les téléspectateurs sont devenus de plus en plus résistants aux publicités traditionnelles. Alors que les responsables du marketing explorent de nouvelles avenues pour attirer l'attention des consommateurs, l'élection présidentielle représente une rare opportunité.

Plus tôt ce mois-ci, environ 67,2 millions de personnes ont regardé le premier débat entre MM. Obama et Romney. Il s'agit du plus vaste audimat pour un débat présidentiel depuis 1992, selon la firme Nielsen.