L'éviction des «indignés» du square Victoria a coûté 25 000$ à la Ville de Montréal.

Mis à jour le 18 janv. 2012
Pierre-André Normandin LA PRESSE

Le gros de cette somme a servi à payer le salaire des 27 fonctionnaires qui ont nettoyé les lieux, en grande partie en heures supplémentaires: ils ont fait 170 heures à taux majoré de moitié et 138 au taux normal.

Les factures obtenues par La Presse indiquent que la Ville de Montréal a également payé un repas dans une rôtisserie (142$) à une partie de ses employés et des sandwiches à d'autres (302$).

La Ville a également acheté pour 87$ de clémentines, jus et muffins. Quatre inspecteurs ont dû faire nettoyer leurs habits, une facture de 100$.

Montréal a aussi déboursé 1815$ pour la location de cinq conteneurs et 850$ pour des panneaux «Camping non toléré».

Avec la collaboration de William Leclerc