Source ID:; App Source:

L'EI enlève des dizaines de personnes dans le nord de l'Irak

L'EI s'est déjà livré à des enlèvements de... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

L'EI s'est déjà livré à des enlèvements de masse en Irak, où il s'est emparé de vastes pans de territoire à la faveur d'une offensive fulgurante lancée le 9 juin au nord de Bagdad.

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

L'État islamique

International

L'État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Agence France-Presse
KIRKOUK

Des djihadistes de l'État islamique (EI) ont enlevé jeudi des dizaines de personnes dans un village du nord de l'Irak dont les habitants avaient brûlé un drapeau du groupe et incendié une de ses positions militaires, ont annoncé la police et des témoins.

Les djihadistes, qui s'étaient retirés la veille du village de Tal Ali, dans la province de Kirkouk, sont revenus en force jeudi et ont enlevé une cinquantaine d'habitants, ont précisé ces sources.

L'EI s'est déjà livré à des enlèvements de masse en Irak, où il s'est emparé de vastes pans de territoire à la faveur d'une offensive fulgurante lancée le 9 juin au nord de Bagdad.

Amnistie internationale a accusé mardi le groupe d'avoir enlevé des milliers de personnes lors de son avancée sur des villages du nord de l'Irak, où vivaient de nombreux membres des minorités du pays, notamment des Yazidis et des chrétiens.

L'ONG de défense des droits de l'homme a également accusé les djihadistes de mener «une campagne systématique de nettoyage ethnique» et de se livrer à des exécutions de masse contre ces minorités, tandis que la Haute-Commissaire adjointe de l'ONU aux droits de l'homme Flavia Pansieri a évoqué des «actes à une échelle d'inhumanité qui est inimaginable».

L'EI s'est emparé de vastes pans de cinq provinces irakiennes, dont celle de Kirkouk dès les premiers jours de son offensive, face à une armée en déroute.

Les forces irakiennes, appuyées par des milices chiites et des combattants kurdes, et bénéficiant d'un soutien aérien américain, tentent depuis de reprendre l'avantage, et ont infligé ces derniers jours des revers, quoique limités, à l'EI.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer