Source ID:a61d99476602340d9c9207fba3b4e79f; App Source:StoryBuilder

Chine: 80 fonctionnaires, liés à un scandale de vaccins illégaux

Les services sanitaires avaient découvert en juillet un... (Photo archives AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Les services sanitaires avaient découvert en juillet un processus de fabrication illégal de vaccins contre la rage au siège du laboratoire de biotechnologie Changchun Changsheng, dans la province du Jilin (nord-est).

Photo archives AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Pékin

L'organisme chinois de lutte contre la corruption a annoncé samedi dans un bref communiqué avoir sanctionné plus de 80 fonctionnaires liés à la production illégale de vaccins contre la rage découverte par les services sanitaires en juillet dernier.

Quatre fonctionnaires de l'Autorité de contrôle des produits alimentaires et pharmaceutiques chinoises (CFDA), dont un haut responsable, ont été déferrés devant la justice, précise la Commission centrale d'inspection et de discipline dans ce communiqué.

L'affaire, dans laquelle quinze personnes ont déjà été arrêtées, avait provoqué un retentissant scandale en Chine.  

La Commission a également indiqué qu'elle « traiterait sérieusement » le cas de plus de 80 responsables provinciaux et locaux au sein de plusieurs organismes publiques qui ont d'ores et déjà été renvoyés ou rétrogradés.

Les services sanitaires avaient découvert en juillet un processus de fabrication illégal de vaccins contre la rage au siège du laboratoire de biotechnologie Changchun Changsheng, dans la province du Jilin (nord-est).  

Une amende de 1,1 milliard d'euros (1,7 milliard CAN) a été infligée en octobre au laboratoire incriminé pour avoir falsifié des registres de production et modifié des paramètres de fabrication.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer