(Moscou) Sept randonneurs ont disparu après une avalanche dans les montagnes russes de la région de l’Altaï (Sibérie) et sont donnés pour morts, a indiqué mercredi le ministère des Situations d’urgence local alors qu’une équipe de sauveteurs se rend sur place.

Agence France-Presse

Un groupe de neuf personnes a été pris dans une avalanche lundi dans les « Alpes de la Tchouïa », une chaîne de montagnes de l’Altaï, région du sud de la Sibérie proche des frontières avec la Mongolie, la Chine et le Kazakhstan.

« Deux survivants » sont arrivés seulement mercredi dans un village et ont pu prévenir les autorités, a déclaré aux agences russes le chef des services d’urgence de l’Altaï, Andreï Bourlakov.  

« Comme l’avalanche est assez importante, les opérations de recherche et de sauvetage peuvent prendre un temps indéfini », a-t-il indiqué.

Les victimes étaient des randonneurs expérimentés qui effectuaient un parcours compliqué mais approuvé par les autorités, a déclaré leur instructeur Vladimir Ioudine, au site d’information russe BFM, estimant qu’il faudrait attendre l’été pour mener des recherches approfondies dans la zone.

Il a ajouté que les randonneurs faisaient partie d’un groupe venu de Novossibirsk, la plus grande ville de Sibérie.