Source ID:; App Source:

Quand le fils de Fidel réhabilite le golf à Cuba

Le golf semble revu dans les bonnes grâces... (PHOTOS.COM)

Agrandir

Le golf semble revu dans les bonnes grâces des castristes.

PHOTOS.COM

La Presse

Représentation sportive de la bourgeoisie, le golf a été mis au ban à Cuba par la Révolution de 1959. Les deux icônes de la Révolution cubaine Fidel Castro et Che Guevara avaient d'ailleurs tourné en ridicule, dès 1960, cette discipline élitiste associée aux capitalistes américains en parodiant un 18 trous afin de se moquer de ce sport chéri par le président américain de l'époque Dwight D. Eisenhower. À l'issue de cette fausse partie, le journal Revolución titrait, moqueur: Fidel joue mieux qu'Eisenhower. Plus d'un demi-siècle après cette raillerie, le golf semble être revenu dans les bonnes grâces de la famille Castro. L'un des cinq fils de Fidel, Antonio, remportant fin avril la Coupe de golfe de Montecristo, se jouant dans la célèbre station balnéaire de Varadero.

Cette victoire d'Antonio sur une centaine de golfeurs venus de 15 pays, dont du Canada, serait tout d'abord une victoire pour l'économie cubaine qui souhaiterait attirer des investisseurs internationaux pour participer à la mise en oeuvre de 16 complexes touristiques en développement qui comprennent des terrains de golf, rapporte le quotidien espagnol El Pais.

Victoire truquée ou pas - bien qu'Antonio Castro, médecin orthopédiste de 44 ans, soit connu pour ses talents sportifs, le triomphe semble trop beau pour être vrai - le succès du fils Castro réhabilite une fois pour toutes le sport de Tiger Woods sur l'île castriste.

À lire sur courrierinternational.com




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer