Est-ce que la Deuxième Guerre mondiale se serait soldée plus rapidement par une défaite des nazis si les Alliés avaient pu compter sur Capitaine America, Spiderman ou Superman? Est-ce que la relation entre La Havane et Washington serait demeurée amicale si le révolutionnaire Fidel Castro avait eu comme proche conseiller Batman en 1959?

LA PRESSE

Ces questions surréalistes posées au carrefour de la BD et du livre d'Histoire puisent leur inspiration dans la série de photomontages intitulée Super Héros, du photographe et illustrateur indonésien Agan Harahap qui a décidé ainsi d'unir ses deux passions : l'Histoire et les héros de bande dessinée.

À voir sur slate.fr