Ils sont français et ont épousé la cause du djihad. Plusieurs d'entre eux se sont convertis à l'islam, ou radicalisés, lors d'un séjour en prison. Beaucoup se sont joints à des groupes terroristes, tels qu'Al-Qaïda, et ont suivi des formations de combattant au Pakistan ou en Afghanistan. À la suite du démantèlement d'une cellule islamiste française « d'une dangerosité extrême » le 6 octobre par les policiers de l'Hexagone, le site d'information slate.fr dresse le portrait du terrorisme islamiste made in France.

Publié le 15 oct. 2012
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le journaliste de Slate Grégoire Fleurot présente ici six djihadistes qui ont marqué la France.

À lire sur slate.fr