Source ID:; App Source:

Le Figaro

L'effet Poudlard jusqu'au pensionnat

Sur le même thème

On y pense quand les tensions se multiplient, que l'adolescent est devenu ingérable ou décrocheur. Mais même pour la génération Harry Potter, le pensionnat n'est pas forcément une baguette magique.

Des résultats qui chutent, des enfants qui décrochent... C'est la principale motivation des familles. Mais parfois, à la grande surprise de leurs parents, les ados se déclarent d'eux-mêmes tentés par la vie de pensionnaire.

Le Cercle des poètes disparus et Harry Potter en ont certainement été les meilleurs vendeurs.

>>À lire sur Figaro Madame

 




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer