Source ID:; App Source:

Somalie: météo propice à la piraterie encore 15 jours

Des conditions météorologiques propices aux attaques des bateaux par des... (Photo: AP)

Agrandir

Photo: AP

Dossiers >

Les pirates somaliens

International

Les pirates somaliens

Dossier sur les actes de piraterie près de la Somalie »

Agence France-Presse
Nairobi

Des conditions météorologiques propices aux attaques des bateaux par des pirates dans l'océan Indien devraient prévaloir encore au moins deux semaines, ont prévenu mercredi des experts.

«Les vagues sont basses en ce moment et les conditions très favorables aux pirates», a expliqué à l'AFP Andrew Mwangura du Programme d'assistance aux marins, une organisation indépendante basée dans le port de Mombasa (sud-est du Kenya).

«Nous nous attendons à ce que cela continue pendant au moins deux semaines», a-t-il ajouté.

Au moins dix bateaux ont été capturés par des pirates depuis début avril, après une accalmie relative de janvier à mars 2009 qui correspondait à la période de la mousson entraînant des vents forts soufflant vers les côtes et une forte houle dans l'océan.

En avril et mai, les vents sont au contraire faibles et les vagues n'atteignent qu'un ou deux mètres même au large, ce qui facilite grandement les manoeuvres d'abordage de bateaux par les pirates.

La deuxième période de mousson de l'année interviendra en juin, juillet et août, avec à nouveau de fortes vagues qui feront place à une période plus calme à l'automne.

L'une des plus belles prises des pirates somaliens, le cargo ukrainien chargé d'armes Faina, avait ainsi été saisi le 25 septembre 2008.

«Les pirates ont mis la barre plus haut récemment (...) nous sommes toujours dans le cycle haut et il pourrait y avoir deux à trois semaines de plus de ce type», a indiqué à l'AFP Nick Davis, expert à la tête d'une compagnie de sécurité privée spécialisée dans la sécurité maritime et basée en Grande-Bretagne.

Les pirates ont fait de leur activité l'une des plus lucratives de Somalie, pays en guerre civile depuis 1991.

Au moins 18 navires et près de 300 membres d'équipage sont détenus par différents groupes de pirates.

La recrudescence des attaques en 2008 a conduit au déploiement d'une vingtaine de bâtiments de guerre opérant sous commandement des Etats-Unis, de l'OTAN, de l'Union européenne (UE) ou national à l'image de la Chine ou de la Russie.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Un navire américain échappe à des pirates

    Afrique

    Un navire américain échappe à des pirates

    Des pirates ont attaqué sans succès mardi un navire battant pavillon américain, à coups de roquette et de tirs d'armes automatiques, mais le navire... »

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer