(Paris) La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 4 179 675 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mercredi à 6 h.  

Agence France-Presse

Plus de 195 244 860 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie. La grande majorité des malades guérissent, mais une part encore mal évaluée conserve des symptômes pendant des semaines, voire des mois.

Les chiffres se fondent sur les bilans communiqués quotidiennement par les autorités sanitaires de chaque pays. Ils excluent les révisions réalisées a posteriori par certains organismes statistiques, qui concluent à un nombre bien plus important de morts.  

L’OMS estime même, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée à la COVID-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.  

Une part importante des cas les moins graves ou asymptomatiques reste aussi non détectée malgré l’intensification du dépistage dans de nombreux pays.  

Sur la journée de mardi, 9632 nouveaux décès et 617 588 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.  

Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l’Indonésie avec 2069 nouveaux morts, le Brésil (1333) et la Russie (798).

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 611 288 décès pour 34 604 005 cas recensés, selon le comptage de l’université Johns Hopkins.  

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 551 835 morts et 19 749 073 cas, l’Inde avec 422 022 morts (31 484 605 cas), le Mexique avec 239 079 morts (2 771 846 cas), et le Pérou avec 196 058 morts (2 106 371 cas).

Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 595 décès pour 100 000 habitants, suivi par la Hongrie (311), la Bosnie (295), la République tchèque (284) et la Macédoine du Nord (264).  

L’Amérique latine et les Caraïbes totalisaient, mercredi à 6 h, 1 362 970 décès pour 40 414 440 cas, l’Europe 1 197 706 décès (57 835 508 cas), l’Asie 654 883 décès (44 050 491 cas), les États-Unis et le Canada 637 848 décès (36 031 922 cas), l’Afrique 166 147 décès (6 537 589 cas), le Moyen-Orient 158 777 décès (10 296 312 cas), et l’Océanie 1344 décès (78 602 cas).  

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).  

En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d’augmentation sur 24h peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.  

Le point sur la pandémie dans le monde

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.

Vaccins/levée des brevets : pas d’avancée à l’OMC

Aucune avancée n’a au lieu mardi à l’Organisation mondiale du Commerce sur l’idée d’une levée temporaire des brevets sur les vaccins anti-COVID-19 pour augmenter leur production, a indiqué le porte-parole de l’OMC après une réunion des États membres au siège de l’organisation à Genève.

Une nouvelle réunion officielle est prévue en octobre.

La moitié des Allemands vaccinés

Plus de la moitié de la population vivant en Allemagne, soit 41,8 millions de personnes, est désormais entièrement vaccinée contre la COVID-19, a annoncé mercredi le ministre de la Santé, alors que le pays s’inquiète d’une remontée des courbes d’infection.

Le chemin est encore long pour atteindre les 80 % de vaccinés, seuil visé par le pays pour atteindre l’immunité collective. Plusieurs voix, notamment le bras droit d’Angela Merkel, ont récemment suggéré d’imposer des restrictions pour les non-vaccinés.

Un passeport sanitaire est déjà en vigueur au Danemark, en Hongrie, en France et bientôt en Italie.

France : précisions sur le passeport sanitaire dans les transports

Le ministre délégué aux Transports français a indiqué que l’extension du passeport sanitaire, certifiant une vaccination en règle ou un test PCR négatif, aux transports de longue distance entrera en vigueur « entre le 7 et le 10 août ». Les contrôles seront « massifs » mais « pas systématiques ».

À la rentrée, seuls les collégiens et lycéens non vaccinés devront suivre les cours à distance si un cas de COVID-19 est détecté dans leur classe, a de son côté précisé le ministre de l’Éducation.

Un Français sur deux est désormais complètement vacciné, selon les autorités.

États-Unis : retour au masque dans les zones à risque

Les Américains vaccinés doivent à nouveau porter le masque en intérieur dans les zones à haut risque, une mesure imposée mardi par les autorités sanitaires, au moment où le variant Delta entraîne une forte hausse des cas, notamment dans les régions moins bien couvertes par le vaccin.

Tokyo : une « prison olympique », dénoncent des athlètes isolées

Testées positives, placées en quarantaine dans un hôtel et privées de compétition aux JO de Tokyo, des sportives néerlandaises ont dénoncé mercredi une « prison olympique », exigeant davantage de temps à l’air libre.

« Rien ne s’ouvre. Les fenêtres sont fermées, les portes ne s’ouvrent pas, jamais », a déploré une skateuse. Cloîtrés chacun dans leurs chambres, les Néerlandais peuvent seulement en sortir pour chercher leur repas, qui est « le même tous les jours », a déploré une taëkwondoïste.

Plus de 4,17 millions de morts

La pandémie a fait plus de 4,17 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP mercredi à 6 h.

Les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (611 288), devant le Brésil (551 835) et l’Inde (422 022).

L’OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée à la COVID-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est officiellement établi.