(Paris) La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 3 333 603 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles jeudi à 6 h.

Agence France-Presse

Plus de 160 364 910 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie.  

La grande majorité des malades guérissent, mais une part encore mal évaluée conserve des symptômes pendant des semaines, voire des mois.  

Les chiffres se fondent sur les bilans communiqués quotidiennement par les autorités sanitaires de chaque pays et excluent les révisions réalisées a posteriori par des organismes statistiques, comme en Russie, en Espagne et au Royaume-Uni.  

Sur la journée de mercredi, 13 903 nouveaux décès et 746 250 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.  

Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l’Inde avec 4120 nouveaux morts, le Brésil (2494) et les États-Unis (855).  

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 583 685 décès pour 32 814 946 cas recensés, selon le comptage de l’université Johns Hopkins.  

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 428 034 morts et 15 359 397 cas, l’Inde avec 258 317 morts (23 703 665 cas), le Mexique avec 219 590 morts (2 371 483 cas), et le Royaume-Uni avec 127 640 morts (4 441 975 cas).  

Parmi les pays les plus durement touchés, la Hongrie est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 299 décès pour 100 000 habitants, suivi par la République tchèque (279), la Bosnie (273), la Macédoine du Nord (247) et le Monténégro (246).  

L’Europe totalisait jeudi à 6 h 1 101 783 décès pour 51 915 478 cas, l’Amérique latine et les Caraïbes 966 303 décès (30 308 622 cas), les États-Unis et le Canada 608 441 décès (34 117 546 cas), l’Asie 394 321 décès (31 148 830 cas), le Moyen-Orient 136 348 décès (8 168 271 cas), l’Afrique 125 338 décès (4 660 742 cas), et l’Océanie 1069 décès (45 425 cas).  

Depuis le début de la pandémie, le nombre de tests réalisés a fortement augmenté et les techniques de dépistage et de traçage se sont améliorées, entraînant une hausse des contaminations déclarées.  

Le nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du total réel de contaminations, une part importante des cas les moins graves ou asymptomatiques restant toujours non détectée.  

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).  

En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d’augmentation sur 24h peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.  

Le point sur la pandémie

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.

Thaïlande : près de 3000 prisonniers infectés

Près de 3000 détenus, dont plusieurs figures de proue du mouvement prodémocratie en Thaïlande, ont été infectés par le coronavirus dans deux des principales prisons de Bangkok, a-t-on appris jeudi auprès des autorités.

Le royaume connaît ces dernières semaines sa pire vague depuis le début de la crise sanitaire, recensant au total près de 95 000 cas et 518 décès.

Ligue des champions : la finale déplacée

L’UEFA a officialisé jeudi la tenue à Porto de la finale de la Ligue des champions entre Chelsea et Manchester City le 29 mai, à la place d’Istanbul, écartée en raison de la situation sanitaire.

Dans un communiqué, l’instance européenne a indiqué que 6000 billets seraient mis à disposition de chaque club pour les vendre à ses supporters, précisant que le nombre total de spectateurs autorisés au stade du Dragon (50 000 places) serait communiqué plus tard.

Soccer : Lukalu sanctionné pour une fête illégale

L’attaquant de l’Inter Milan Romelu Lukaku a écopé d’une amende pour avoir participé dans la nuit de mercredi à jeudi à une fête dans un hôtel, bravant l’interdiction de ce genre d’évènement en période de pandémie.

JO : pas de camp au Japon pour les athlètes américains

L’équipe des États-Unis d’athlétisme a renoncé à son camp d’entraînement pré-olympique au Japon, craignant pour sa sécurité en raison de la pandémie, a annoncé jeudi le département voisin de Tokyo qui devait l’accueillir.

Plus de 3,3 millions de morts

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 3 333 603 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles jeudi à 6 h.

Après les États-Unis (583 685 décès), les pays comptant le plus de morts sont le Brésil (428 034), l’Inde (258 317), le Mexique (219 590) et le Royaume-Uni (127 640).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués.