(Paris) La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1 114 836 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi à 7 h.

Agence France-Presse

Plus de 40 064 580 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 27 549 400 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Sur la journée de dimanche, 4198 nouveaux décès et 323 553 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l’Inde avec 579 morts, les États-Unis (509) et l’Iran (337).

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 219 676 décès pour 8 155 592 cas recensés, selon le comptage de l’université Johns Hopkins. Au moins 3 234 138 personnes ont été déclarées guéries.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 153 905 morts et 5 235 344 cas, l’Inde avec 114 610 morts (7 550 273 cas), le Mexique avec 86 167 morts (851 227 cas), et le Royaume-Uni avec 43 646 morts (722 409 cas).

Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 102 décès pour 100 000 habitants, suivi par la Belgique (90), la Bolivie (73), le Brésil (72).

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a officiellement dénombré un total de 85 685 cas (13 nouveaux entre dimanche et lundi), dont 4634 décès et 80 786 guérisons.

L’Amérique latine et les Caraïbes totalisaient lundi à 7 h 380 467 décès pour 10 506 757 cas, l’Europe 250 756 décès (7 464 354 cas), les États-Unis et le Canada 229 436 décès (8 353 716 cas), l’Asie 160 045 décès (9 743 257 cas), le Moyen-Orient 53 386 décès (2 316 043 cas), l’Afrique 39 740 décès (1 647 157 cas), l’Océanie 1006 décès (33 297 cas).

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d’augmentation sur 24 h peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.

Le point sur la pandémie

Confinement au Pays de Galles

Le Pays de Galles a annoncé lundi l’instauration à partir de vendredi d’un confinement de deux semaines pour tenter de freiner la deuxième vague de l’épidémie de nouveau coronavirus, introduisant ainsi les restrictions les plus dures au Royaume-Uni.

Couvre-feu et bars fermés en Belgique

Cafés et restaurants gardent portes closes lundi en Belgique, une restriction d’au moins un mois jugée « catastrophique » par la profession, mais que le gouvernement justifie par l’envolée des contaminations.

La mesure se double d’un couvre-feu entre minuit et 5 h du matin à compter de lundi soir dans un des pays européens les plus endeuillés par la pandémie par rapport à sa population.

Nouvelles restrictions en Suisse

Depuis lundi, les rassemblements spontanés de plus de 15 personnes dans l’espace public sont interdits en Suisse, le port du masque est obligatoire dans les espaces clos accessibles au public et les manifestations privées de plus de 15 personnes sont réglementées.

Le canton de Berne est par ailleurs le premier du pays à interdire à nouveau les manifestations de plus de 1000 personnes, une décision qui devrait impacter le football et le hockey professionnels.

Plan de relance européen : aller vite

« Il est crucial » pour le relèvement de la zone euro, où les nouvelles mesures de restriction « pèsent sur la reprise », que le plan de relance européen « soit un succès » et l’argent versé au plus tôt, a mis en garde lundi dans un interview la présidente de la BCE, Christine Lagarde.

Les négociations sur ce plan exceptionnel de 750 milliards d’euros, adopté en juillet par les Vingt-Sept pour aider les États membres à faire face aux conséquences économiques de la crise sanitaire, achoppent notamment sur le refus de la Pologne et de la Hongrie de conditionner les subventions européennes au respect de l’État de droit.

France : soutien aux entreprises

Le ministre français de l’Économie Bruno Le Maire a annoncé que 20 milliards d’euros seraient consacrés au renforcement des fonds propres des entreprises, via des prêts participatifs distribués notamment par les banques, mais auxquels l’État va apporter sa garantie.

Effet majeur sur les migrations

« La pandémie de COVID-19 a eu des répercussions majeures sur les flux migratoires au premier semestre », avec une diminution du nombre de nouveaux permis de séjour délivrés dans l’OCDE de 46 % au premier semestre, une situation « sans précédent ».

Saëb Erakat (OLP) dans un « état critique »

Le secrétaire général de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) Saëb Erakat, 65 ans, infecté par le nouveau coronavirus alors qu’il est atteint de fibrose pulmonaire, est dans un « état critique », a indiqué lundi l’hôpital de Jérusalem où il a été transféré.