(Paris) Les contaminations par le nouveau coronavirus ont nettement accéléré dans le monde au cours des sept derniers jours, en particulier en Europe : voici les évolutions marquantes de la semaine écoulée.

Agence France-Presse

Indicateur important, le nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations et les comparaisons entre pays sont à prendre avec des pincettes, les politiques de tests différant d’un pays à l’autre.

Nette accélération dans le monde

Après des semaines de stabilisation, la pandémie a accéléré nettement cette semaine, avec 286 000 nouveaux cas enregistrés par jour dans le monde, soit 8 % de plus que la semaine précédente.

Comme les dernières semaines, c’est en Europe que le rythme des contaminations accélère le plus (+16 % par rapport à la semaine précédente). Le nombre de nouveaux cas quotidiens y a triplé depuis début juillet (47 300 cette semaine, contre environ 15 000).

La tendance est également à l’accélération au Moyen-Orient (+13 %),  aux États-Unis/Canada (+11 %), en Asie (+7 %) et en Amérique latine/Caraïbes (+3 %). Elle décélère en revanche en Océanie (-20 %), et en Afrique (-7 %).

Principales accélérations

La République tchèque est le pays où les contaminations accélèrent le plus (+65 %, 1300 nouveaux cas par jour), parmi ceux ayant enregistré plus de 1000 cas quotidiens en moyenne au cours de la semaine écoulée.

Suivent les Pays-Bas (+52 %, 1200), Israël (+37 %, 3950), qui s’est reconfiné ce vendredi, les Philippines (+33 %, 3900), le Royaume-Uni (+32 %, 3400), le Népal (+20 %, 1300) et l’Iran (+20 %, 2500).

Plus fortes décrues

À l’inverse, les plus fortes décrues sont observées en Éthiopie (-41 %, 600 nouveaux cas par jour), au Costa Rica (-20 %, 1000), au Venezuela (-19 %, 900), au Bangladesh (-15 %, 1600) et au Mexique (-10 %, 4500).

Le plus de contaminations

L’Inde, les États-Unis et le Brésil sont les trois pays qui ont enregistré le plus grand nombre de nouvelles contaminations au cours des sept derniers jours, respectivement 93 200, 39 300 et 31 000  nouveaux cas par jour en moyenne, selon un bilan établi par l’AFP vendredi à 11 h GMT.  

La tendance se détériore dans les trois pays : +7 % en Inde, +10 % aux États-Unis et au Brésil.

Suivent l’Argentine (11 100), l’Espagne (10 200), la France (8800), la Colombie (7000) et le Pérou (5800).

Décès

L’Inde est le pays qui a enregistré le plus de décès au cours de la semaine écoulée (1160 par jour), devant les États-Unis (840), le Brésil (770), le Mexique (360), l’Argentine (220), la Colombie (200) et l’Iran (140).

Au niveau mondial, le nombre de décès quotidiens est en nette baisse sur la semaine (-10 %, 5200 par jour).

Bilan global

La pandémie a fait au moins 946 727 morts dans le monde depuis fin décembre, pour plus de 30,2 millions de contaminations confirmées. Les États-Unis restent le pays le plus endeuillé avec au moins 197 655 morts. Viennent ensuite le Brésil (134 935 morts), l’Inde (84 372), le Mexique (72 179) et le Royaume-Uni (41 705).