(Désert de Tih) Eparpillées au pied de l’immense plateau de Tih, au centre du Sinaï, les tentes des bédouins jouxtent à nouveau la piste circulaire où ont lieu les traditionnelles courses de chameaux après plus de six mois d’interruption pour cause de COVID-19.

Publié le 15 sept. 2020
Emmanuel PARISSE Agence France-Presse

La nouvelle est tombée au début du mois : les bédouins du Sud-Sinaï ont enfin reçu le feu vert des autorités égyptiennes pour organiser leurs courses de chameaux.

Dès ce week-end, entourés d’un vaste nuage de poussière, près de 500 chameaux, mâles et femelles, se sont élancés sous les cris enthousiastes de quelque centaines d’hommes portant keffiehs et galabeyas traditionnels.

À voir en vidéo...