(Paris) La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 601 822 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles dimanche à 7 h.

Agence France-Presse

Plus de 14 303 420 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l’épidémie, dont au moins 7 810 200 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Sur la journée de samedi, 5237 nouveaux décès et 221 954 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont le Brésil avec 921 nouveaux morts, les États-Unis (832) et le Mexique (578).

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 140 120 décès pour 3 711 835 cas recensés, selon le comptage de l’Université Johns Hopkins. Au moins 1 122 720 personnes ont été déclarées guéries.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 78 772 morts pour 2 074 860 cas, le Royaume-Uni avec 45 273 morts (294 066 cas), le Mexique avec 38 888 morts (338 913 cas), et l’Italie avec 35 042 morts (244 216 cas).

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 85 décès pour 100 000 habitants, suivi par le Royaume-Uni (67), l’Espagne (61), l’Italie (58), et la Suède (56).

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a officiellement dénombré un total de 83 660 cas (16 nouveaux entre samedi et dimanche), dont 4634 décès (0 nouveau), et 78 775 guérisons.

L’Europe totalisait dimanche à 7 h 205 207 décès pour 2 938 771 cas, l’Amérique latine et les Caraïbes 160 866 décès (3 776 927 cas), les États-Unis et le Canada 149 002 décès (3 821 830 cas), l’Asie 48 998 décès (2 049 522 cas), le Moyen-Orient 22 642 décès (999 405 cas), l’Afrique 14 956 décès (703 572 cas), et l’Océanie 151 décès (13 397 cas).

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d’augmentation sur 24 h peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.

Le point sur la pandémie

Risque d’échec

Les Européens redoutaient dimanche de voir les négociations sur un plan de relance post-coronavirus massif s’achever sur un échec, au troisième jour d’un sommet européen laborieux à Bruxelles.

Sur la table des négociations, un fonds constitué par une capacité d’emprunt de 750 milliards d’euros pour relancer l’économie européenne, adossé au budget à long terme de l’UE (2021-2027) de 1074 milliards d’euros.

Amende pour non-port du masque

En France, omettre de porter un masque à partir de lundi dans tous les lieux publics clos pourra valoir une amende de 135 euros.

Alors que les autorités considéraient il y a quatre mois comme « inutile » le port du masque pour les personnes n’étant pas malades, il est désormais imposé à tout le monde dans les magasins de vente, centres commerciaux, administrations, banques et marchés couverts.

Trump persiste et signe

Alors que le nombre d’infections au coronavirus flambe aux États-Unis, Donald Trump a défendu ses propos selon lesquels la maladie finirait par « disparaître », en se disant opposé à l’idée d’imposer le port du masque au niveau national.

« J’aurai raison au final. Vous savez, j’ai dit : “ça va disparaître”. Je le dirai encore », a déclaré le président américain.

Turquie : vols suspendus avec l’Iran

La Turquie a annoncé avoir à nouveau suspendu ses vols avec l’Iran et l’Afghanistan, deux pays durement touchés par la pandémie de nouveau coronavirus.

Inquiétude à Hong Kong

Hong Kong est dans une situation « critique » face à l’épidémie de coronavirus, selon la cheffe de son exécutif Carrie Lam, l’ex-colonie britannique ayant enregistré en 24 heures plus de 100 nouvelles contaminations, un record.

Alors qu’elle avait initialement enregistré de très bons résultats dans la lutte contre l’épidémie, la région semi-autonome de 7,5 millions d’habitants a vu le nombre de cas repartir à la hausse ces deux dernières semaines et les médecins ont du mal à identifier les chaînes de transmission.

Un assureur condamné

En France, l’assureur Albingia a été condamné par le tribunal de commerce de Nanterre à verser 450 000 euros de provisions à cinq hôtels pour couvrir deux mois de pertes d’exploitation liées à l’épidémie de COVID-19.

Maroc : nouveaux allègements

Rabat a annoncé un nouvel allègement des mesures pour endiguer la pandémie de coronavirus au Maroc, permettant aux établissements touristiques d’utiliser leur capacité totale d’accueil à partir de lundi.

Mais le royaume garde les frontières closes « jusqu’à nouvel ordre », sauf pour les Marocains bloqués à l’étranger et pour les résidents étrangers au Maroc qui peuvent revenir depuis mercredi.