Richard Hétu

 «Selon les calculs les plus fiables, nous avons dépensé 500 milliards de dollars pour la guerre, ainsi que 44 milliards pour la reconstruction de l'Irak. Et que nous ont donné les sous-traitants pour cet argent? Ils ont construit des gros tas de merde, mis le feu à des camions flambants neufs, sillonné le désert sans raison et déchargé des sacs de clous dans des fossés. De façon générale, personne aux États-Unis ne s'en est soucié, car la guerre, à un certain niveau, est toujours un gaspillage. Mais ce qui est arrivé en Irak va au-delà de l'inefficacité, au-delà de la faude même. Les affaires de l'État ont été corrompues par l'appât du gain à un degré si extraordinaire que nous devons tous nous demander si nous serons capables de nous fier à l'État pour accomplir son travail à l'avenir.»