Dans sa première réaction au discours de Barack Obama, le camp McCain a critiqué le candidat démocrate pour s'être adressé à la foule berlinoise non pas seulement en fier citoyen des États-Unis mais également en tant que «citoyen du monde». Je cite un extrait d'un communiqué de l'équipe républicaine :

Richard Hétu

«Alors que Barack Obama a fait prématurément une parade victorieuse au coeur de Berlin en se proclamant lui-même 'citoyen du monde', John McCain a continué à présenter son programme aux citoyens américains qui décideront cette élection. Barack Obama a fait un éloge éloquent de ce pays mais le contraste est saisissant. John McCain a dédié sa vie à servir, améliorer et protéger l'Amérique. Barack Obama a passé un après-midi à en parler.»

Des blogueurs de droite, dont Poulos, ont également reproché à Obama l'emploi de l'expression «citoyen du monde». Le hic, c'est que l'expression a non seulement déjà été utilisé par John Kennedy, mais également par Ronald Reagan, comme on peut le lire ici.