Richard Hétu

Un homme écrit au télévangéliste Pat Roberston pour lui demander conseil à propos d'un ami dont l'épouse, atteinte de la maladie de l'Alzheimer, ne le reconnaît plus. Que doit-il faire? Je cite la réponse très peu chrétienne que lui a donnée le révérend dans le cadre de son émission :

«Je sais que cela semble cruel, mais s'il doit faire quelque chose, c'est de la divorcer et de recommencer à neuf, tout en s'assurant qu'elle reçoive les soins appropriés et que quelqu'un s'occupe d'elle.»

Et moi qui pensais que le mariage était «pour le meilleur et pour le pire, dans la richesse et dans la pauvreté, dans la santé et dans la maladie, pour t'aimer et te chérir jusqu'à ce que la mort nous sépare, selon le décret de Dieu»!