Richard Hétu

Rick Perry regrette d'avoir traité de sans-coeur les critiques de sa politique de subventionner les études universitaires de jeunes immigrants illégaux au Texas. Il a fait son mea-culpa hier lors d'une interview accordée au site conservateur NewsMax, affirmant avoir fait «un piètre choix de mot» (voir la vidéo ci-dessus à partir de 5:24).

Comme la grande majorité des électeurs républicains sont opposés à la politique du Texas, la déclaration du gouverneur lors du plus récent débat républicain a contribué à ses malheurs. Des malheurs qui ont permis à Mitt Romney de reprendre la première place dans la course à l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle de 2012, selon un nouveau sondage Fox News.

L'ancien gouverneur du Massachusetts récolte désormais 23% des appuis chez les républicains contre 19% pour Perry, 17% pour Herman Cain, 11% pour Newt Gingrich, 6% pour Ron Paul, 4% pour Jon Huntsman et 3% pour Michele Bachmann et Rick Santorum.

Selon le sondage Fox News, Barack Obama battrait aujourd'hui Romney par trois points (45-42) et Perry par huit points (47-39). Cela dit 50% des répondants croient que le président démocrate sera évincé de la Maison-Blanche contre 40% qui pensent le contraire.