Après Barack Obama, dépeint à la une du New Yorker comme une chaise vide lors du premier débat présidentiel, c'est au tour de Mitt Romney d'être «tatoué» sur la couverture du prochain numéro du prestigieux hebdomadaire américain :

Richard Hétu