«J'ai quitté les Seals vendredi. La couverture-santé dont ma famille et moi bénéficions a pris fin vendredi soir à minuit. J'ai demandé s'il y avait une transition entre (mon plan d'assurance) et Blue Cross Blue Shield. Ils ont dit non. Vous n'êtes plus dans l'armée, votre couverture est finie. Merci pour vos 16 années de service. Allez-vous vous faire foutre.»

Richard Hétu

- L'homme qui a tué Oussama ben Laden, racontant son rôle dans l'opération qui a mis fin aux jours du chef d'Al-Qaïda et son désabusement depuis son départ de la Marine dans une interview publiée par la revue Esquire.

P.S. : Selon le Stars and Stripes, le Navy Seal avait tort de dire qu'il n'avait plus droit à une couverture-santé après son départ de l'armée. En fait, il est éligible à un plan d'assurance-santé pendant encore cinq années après son départ par l'entremise du département des Anciens combattants.

P.P.S. : Esquire réagit ici à la mise au point de Stars and Stripes.