Publié le 26 févr. 2014
Richard Hétu

Julia Boonstra, une femme du Michigan, lutte contre la leucémie depuis cinq ans. Elle avait un excellent docteur et une assurance-maladie dont elle était satisfaite. Mais cette assurance-maladie a été résiliée en raison de l'Obamacare et elle n'a plus les moyens de rembourser ses frais médicaux.

Ces «faits» sont présentés dans une pub diffusée par Americans for Prosperity, organisation liée au Tea Party et financée par les frères Koch. La pub critique non seulement Barack Obama mais également  le représentant démocrate Gary Peters, qui brigue un siège au Sénat des États-Unis dans le Michigan.

Le hic, c'est que la pub est trompeuse ou mensongère, selon le site Politifact et le vérificateur de faits du Washington Post.

Même si la pub laisse entendre que Julia a perdu son docteur, il n'en est rien. Qui plus est, il y a lieu de croire que les frais médicaux de cette femme seront les mêmes et pourraient même baisser d'ici la fin de 2014 grâce à la nouvelle assurance-maladie à laquelle elle a souscrite.

Accusés de désinformation, Americans for Prosperity et ses alliés républicains répliquent en reprochant aux journalistes et à leurs adversaires démocrates de s'attaquer à une cancéreuse.

Ce n'est cependant la seule pub d'Americans for Prosperity qui soit mise en doute ces jours-ci. En Louisiane, l'organisation des frères Koch est notamment accusée de diffuser une pub mettant en scène des acteurs payés qui sont présentés comme des Louisianais ordinaires ayant été floués par l'Obamacare :