Quelque 5 000 paroissiens remplissaient récemment l'Éligse du Sacré-Coeur à Merced, en Californie, où cinq services sont offerts chaque week-end, dont quatre en espagnol (photo ci-dessus). À Philadelphie, où le pape François mettra fin ce week-end à sa tournée aux États-Unis, une poignée de paroissiens assistaient récemment à l'unique messe offerte le dimanche à l'Église St-Adalbert (photo ci-dessous).

Publié le 22 sept. 2015
Richard Hétu

Ces deux photos du New York Times accompagnent un article expliquant les réalités auxquelles fait face l'Église catholique aux États-Unis. Sur la côte Ouest, l'immigration récente met à l'épreuve la capacité de l'Église d'accueillir les immigrés les plus récents, alors que la côte Est doit fermer ou fusionner des paroisses en raison de la diminution du nombre de leurs fidèles, issus pour la plupart de l'immigration européenne d'un autre siècle.

Le pape entreprend cet après-midi à Washington une visite de six jours aux États-Unis. Il sera à New York jeudi.