Publié le 7 févr. 2016
Richard Hétu

Bernie Sanders a rencontré son double, Larry David, sur le pont du Titanic hier soir lors d'un sketch de l'émission Saturday Night Live. Interprétant un aristocrate irlandais, David a tenté de convaincre le capitaine du paquebot en péril de le sauver avant «les femmes et les enfants». Demande qui a permis à Sanders, jouant un passager de troisième classe, de tempêter contre les «1%».

«Ça suffit! a-t-il lancé. Nous devons nous unir et travailler ensemble pour passer à travers (cette épreuve).

- Cela ressemble à du socialisme, a dit l'aristocrate.

- Du socialisme démocrate», a répliqué le personnage de Sanders en précisant que la différence entre les deux idéologies était «yuuuuge» (énorme).

Quand l'aristocrate a demandé au passager de troisième classe quel était son nom, celui-ci a répondu : «Bernie Sanderswinsky, mais nous allons le changer quand nous arriverons en Amérique afin que ça sonne moins juif.»

- Ouais, ça va les tromper», a dit le personnage de David sur un ton sceptique.

Dans un autre sketch, intitulé Bern Your Enthusiasm, David a repris à la fois son imitation de Sanders et son personnage névrosé de l'émission Curb Your Enthusiasm, refusant notamment de serrer la main pleine de microbes d'une partisane afro-américaine enrhumée :