Donald Trump a intenté une action en justice contre le comté de Clark, au Nevada, pour avoir permis à des électeurs qui faisaient la file de voter après l'heure officielle de fermeture des bureaux de vote vendredi, dernier jour du vote anticipé dans l'État du Sud-Ouest.

Publié le 8 nov. 2016
Richard Hétu

La poursuite de Trump vise un bureau de vote situé dans un supermarché hispanique de Las Vegas. Le bureau de vote a fermé ses portes à 22h plutôt qu'à 20h pour permettre à ceux qui faisaient la file d'exercer leur droit de vote.

Selon cet article, la loi du Nevada interdit la fermeture de bureaux de vote si des gens font encore la queue pour voter.

Le Nevada est l'un des États où les électeurs hispaniques ont participé de façon massive au vote anticipé.

P.S. : La juge du comté de Clark Gloria Sturnam a rejeté la requête de l'avocat de Trump après lui avoir demandé : «Est-ce que ces votes ne devraient pas être comptés? Qu'est-ce que vous êtes en train de dire? Pourquoi sommes-nous ici? Vous voulez préserver les données du bureau de vote? Cela m'offense. Pourquoi n'attendons-nous pas de voir si le secrétaire d'État veut faire cela?»