Tiré d'un article signé par David Remnick, rédacteur en chef de l'hebdomadaire The New Yorker, et intitulé «Une tragédie américaine» :

Publié le 9 nov. 2016
Richard Hétu

«Au cours des prochains jours, les commentateurs tenteront de normaliser cet événement. Ils tenteront d'apaiser leurs lecteurs et leurs téléspectateurs en évoquant la ''sagesse innée'' et la ''décence fondamentale'' du peuple américain. Ils minimiseront la virulence du nationalisme manifesté, la décision cruelle d'élever un homme qui voyage à bord d'un avion plaqué or mais qui a fait valoir ses droits avec la rhétorique populiste du sang et de la terre. George Orwell, le plus courageux des commentateurs, avait raison de souligner que l'opinion publique n'est pas plus foncièrement sage que les humains sont foncièrement bons. Les gens peuvent se comporter de façon stupide, imprudente et autodestructive autant collectivement qu'individuellement. Parfois, tout ce qu'il leur faut est un leader malin, un démagogue qui voit les vagues du ressentiment et qui les chevauche jusqu'à la victoire populaire.»

(Photo Getty Images)