Publié le 27 nov. 2016
Richard Hétu

«Je suis tout à fait en faveur de l'unité du parti, mais je ne suis pas sûre que nous devons la payer avec le poste de secrétaire d'État. [...] Nous ne savons même pas si Mitt Romney a voté pour Donald Trump.»

- Kellyane Conway, conseillère de Donald Trump, donnant un aperçu sur CNN des propos négatifs qu'elle a tenus sur plusieurs chaînes ce matin à propos de l'ancien gouverneur du Massachusetts, dont la candidature au poste de chef de la diplomatie américaine semble soulever une vive opposition chez les partisans du président désigné, traité d'«escroc» et de «charlatan» par Romney au début de l'année.