L'administration Trump s'est félicitée hier d'une baisse de 40% des entrées d'immigrés clandestins aux États-Unis en février par rapport au mois précédent, y voyant une retombée positive de ses nouvelles politiques en matière d'immigration.

Publié le 9 mars 2017
Richard Hétu

Le nombre d'interpellations est passé de 31 578 à 18 762, a précisé le secrétaire à la Sécurité intérieure John Kelly, tout en affirmant que «ces premiers résultats montrent que l'application des lois a un impact, que la dissuasion a un impact, et qu'une application effective des textes en matière d'immigration a un impact».

Il sera intéressant de voir si une tendance à la baisse se confirmera sur une plus longue période. En temps normal, le nombre d'entrées d'immigrés clandestins aux États-Unis fluctue selon les saisons et tend à diminuer en hiver.