Déjà historiquement faible, la cote de popularité de Donald Trump a chuté depuis le printemps, alors que les Américains déplorent le déclin du leadership des États-Unis à l'étranger, la paralysie du programme du président au pays et l'impopularité de sa réforme du système de santé, résume le Washington Post en présentant les données d'un nouveau sondage publié conjointement avec ABC News.

Publié le 16 juill. 2017
Richard Hétu

Le président récolte aujourd'hui 36% d'opinions favorables contre 42% au printemps, un plancher jamais atteint par Bill Clinton ou Barack Obama et seulement lors de son deuxième mandat par George W. Bush.

Obama et Bush récoltaient 59% d'opinions favorables à ce stade-ci de leur présidence.

Les républicains n'ont pas abandonné Trump, mais les indépendants semblent avoir perdu confiance en lui : seulement 32% approuvent sa performance à la Maison-Blanche.

Côté santé, la moitié des Américains (50%) préfèrent l'Obamacare au projet de loi présenté par le Sénat à majorité républicaine, alors que seulement 24% des Américains préfèrent ce texte.

Quelque 60% d'Américains sont convaincus que la Russie a interféré dans l'élection présidentielle de 2016 et 41% pensent que les membres de l'équipe de Trump ont collaboré à cet effort.