Source ID:; App Source:

Le top 10 des émissions de télé

Guy A. Lepage et Dany Turcotte sur le... (Photo: Martin Tremblay, La Presse)

Agrandir

Guy A. Lepage et Dany Turcotte sur le plateau de Tout le monde en parle.

Photo: Martin Tremblay, La Presse

Dossiers >

Nos top 10 2008

Actualité

Nos top 10 2008

Consultez notre dossier des meilleurs top 10 de 2008. »

Quelles émissions ont marqué le paysage télévisuel en 2008? Le chroniqueur télé du Soleil, Richard Therrien dresse son palmarès.

1- Tout le monde en parle (SRC)

Savoir durer, en télévision, n'est pas chose facile. À leur cinquième saison de Tout le monde en parle, Guy A. Lepage et Dany Turcotte réussissent ce pari à merveille. Alice Cooper a offert l'entrevue la plus divertissante : intelligent, pertinent, bien dans la réalité contrairement à ce qu'on aurait pu anticiper. Dans la catégorie «J'aurais dû rester chez nous» : Me Claude Archambault, dont le plaidoyer n'a convaincu personne. 

2- Tout sur moi (SRC)

La deuxième saison procure un bonheur non seulement renouvelé, mais multiplié. Dans cette suite, encore plus déstabilisante, l'humour fin et irrésistible de l'auteur Stéphane Bourguignon atteint des sommets. Rien de moins. À la réalisation, Stéphane Lapointe mène l'histoire avec toujours autant de vigueur et d'imagination. Lire la suite...

Micheline (Amélie Grenier), Louise (Laurence Leboeuf) et Jean-Guy... (Photo fournie par Radio-Canada) - image 2.0

Agrandir

Micheline (Amélie Grenier), Louise (Laurence Leboeuf) et Jean-Guy Lavigueur (Pierre Verville), dans Les Lavigueur, la vraie histoire.

Photo fournie par Radio-Canada

3- Les Lavigueur, la vraie histoire (SRC)

C'est «la vraie histoire» des Lavigueur que Radio-Canada propose de découvrir avec une nouvelle série dramatique. «Tellement de faussetés ont été dites sur eux, déplore Mario Clément, directeur de la programmation à la SRC. Comme chaîne publique, c'était notre responsabilité de les réhabiliter.» Lire la suite...

4- Providence (SRC)

Un automne fort pour les fans de ce téléroman, alors qu'Édith (Monique Mercure) décide de se livrer à la police pour avoir enterré son mari dans le sous-sol. Chaque fois qu'on pense que l'oeuvre finira par s'essouffler, l'auteure Chantal Cadieux relance l'action en sortant un nouveau squelette du placard. Notre meilleur téléroman à l'heure actuelle.

Jean-René Dufort anime Infoman.... (Photo fournie par Radio-Canada) - image 3.0

Agrandir

Jean-René Dufort anime Infoman.

Photo fournie par Radio-Canada

5- Infoman (SRC)

Même après huit ans, Infoman ne s'essouffle pas. Le retour du maire de Saguenay, Jean «Là-là» Tremblay, n'a fait que raviver mon intérêt. Et la performance incomparable «sans dépassement de coûts» de Lady Gripette, reine de l'internet, pour le 400e, m'a presque fait verser une larme. Infoman, tu es mon héros!

6- Annie et ses hommes (TVA)

En perte de vitesse, Annie et ses hommes? Au contraire, pour leur dernière saison, les auteurs Annie Piérard et Bernard Dansereau, ont eu un regain d'inspiration, ce qui nous gardera attentif jusqu'à la grande finale au printemps. L'intrigue du cancer de Maxime, et plus encore les infidélités d'Éric avec sa choriste, ont tenu le rythme tout l'automne. 

Véronique Cloutier animait le Gala des Prix Gémeaux... (Photo: Robert Skinner, La Presse) - image 4.0

Agrandir

Véronique Cloutier animait le Gala des Prix Gémeaux 2008.

Photo: Robert Skinner, La Presse

7- Gala des Prix Gémeaux (SRC)

Le cri du coeur des artistes a presque éclipsé la très grande qualité de ce gala, animé par une Véronique Cloutier au meilleur de sa forme. Et ce gros lot de trophées remporté par Les Lavigueur, la vraie histoire. Lire la suite...

8- C'est juste de la TV (ARTV)

Le sujet, la télé, me passionne, c'est vrai. Mais après des réserves en début de première saison, je suis devenu accro à cette émission. Anne-Marie Withenshaw et Liza Frulla se sont bien intégrées à cette équipe, qui confronte ses idées sur un sujet inépuisable. Beaucoup mieux structurée, l'émission mise à raison sur de nombreux extraits. Quand on en parle, on veut aussi le voir, et l'équipe de recherche remplit merveilleusement son mandat. Congé de réparateur! 

Suzanne Clément incarne Sophie Paquin.... - image 5.0

Agrandir

Suzanne Clément incarne Sophie Paquin.

9- Les hauts et les bas de Sophie Paquin (SRC)

On a craint que l'interminable valse-hésitation de Sophie entre Mathieu et Malik finisse par éroder notre intérêt. Mais les personnages secondaires, comme la mère cleptomane de Sophie, l'itinérante d'un jour Estelle Poliquin, et la collectionneuse de gigolos Louise «Pour l'amour du cr...» Nantel ont su maintenir notre attention. Lire la suite...

10- Les Parent (SRC)

J'ai eu raison de laisser une chance à cette sympathique série du lundi soir, où les trois enfants, tous manipulateurs, mériteraient chacun un Gémeaux tant ils jouent juste. Parent ou non, on s'attache à cette famille. Mention spéciale à cette scène où maman Anne Dorval montre à ses monstres à uriner sans dégâts. Point négatif : un peu trop de cris (comme dans la réalité!). Et la séance hebdomadaire d'observation de photos devient un peu répétitive. Le plus gros succès parmi les nouvelles séries.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer