Publié le 14 juill. 2010
Nathaëlle Morissette LA PRESSE

La banale question «on s'est pas déjà vu quelque part?» peut mener plus loin que l'on pense. Fred et Juliette l'apprendront à leurs dépens dans French Kiss, une comédie romantique, réalisée par Sylvain Archambault, mettant en vedette Claude Legault et Céline Bonnier.

Un jour de pluie, semblable à tous les autres. Deux âmes seules qui ne cherchent pas l'amour. Puis, sans crier gare, le coup de foudre s'abat et fait deux victimes.

Quand Fred aperçoit Juliette avec sa chevelure blonde bouclée, il en perd ses moyens. En lui demandant, sans grande originalité, s'ils ne s'étaient pas déjà rencontrés, il se fait prendre à son propre jeu. Car Juliette pense le reconnaître en le confondant avec un certain Robert, connu dans un cours de bio. Mais Fred ne lui avoue pas qu'il y a erreur sur la personne. Et de là, naîtra une histoire d'amour, teintée de faussetés.

«C'est une histoire qui se trame autour de l'amour et du mensonge avec des surprises et des rebondissements», résume Céline Bonnier, alias Juliette, rencontrée hier en pleine nature, à Hudson, à l'occasion de la 13e journée d'un tournage caractérisé par plusieurs jours de chaleur extrême.

«Il (Fred) a eu des relations qui ont marché, d'autres qui ont foiré lamentablement. Il a menti beaucoup dans sa vie, mais là, son mensonge, il est beau, ajoute l'acolyte de Céline Bonnier, Claude Legault, interrogé au beau milieu d'un champ, sous un soleil brûlant. Il tombe vraiment fou amoureux de cette fille. Il ne comprend pas nécessairement pourquoi. Il change du tout au tout.»

L'amour à 40 ans

Fait intéressant: cette histoire de coeur, contrairement à plusieurs autres, ne met pas en scène deux êtres jeunes et naïfs, mais un homme et une femme de 40 ans qui ont connu les joies, mais aussi les affres de l'amour.

«On dirait que les filles existent moins à partir de cette âge-là, remarque Céline Bonnier, qui déplore le fait qu'on raconte peu d'histoires d'amour de couples dans la quarantaine. Il y a plein de gens qui se retrouvent seuls à 40 ans et c'est encore plus difficile quand ils décident d'embarquer dans l'aventure de l'amour.»

«Quand les personnages sont habités de vécu, ça les rend plus résistants à l'amour, mentionne Sylvain Archambault, qui a également réalisé Piché: entre ciel et terre et Pour toujours les Canadiens. Il y en a qui ont abandonné, à un certain âge, ce grand rêve de l'amour.»

Les deux protagonistes, lorsqu'ils se rencontrent, sont loin d'être à la recherche de l'âme soeur. Juliette, une bibliothécaire qui consacre énormément de temps à la lecture, «s'est habituée à sa vie de solitaire», raconte Céline Bonnier, qui partage la vedette pour la première fois avec Claude Legault.

«Ils sont comme sur le neutre, poursuit l'interprète de Fred, personnage qui a plutôt bien réussi sa carrière en affaires. Ils ne sont pas à la recherche de... C'est un peu un accident qui arrive sous la pluie.»

D'autres personnages graviteront autour de ces deux amoureux fous. Didier Lucien, Isabelle Guérard, Suzanne Champagne, Stéphane Breton et Raymond Cloutier font également partie de la distribution du film dont le tournage se poursuivra jusqu'au 30 juillet. French Kiss, scénarisé par José Fréchette et produit par Lorraine Richard et Luc Martineau, prendra l'affiche à l'été 2011.