(Toronto) Wonder Woman 1984 deviendra le premier film de superhéros à être lancé simultanément dans les cinémas et sur une plateforme de diffusion en continu aux États-Unis, mais pour les Canadiens, les options ne seront pas aussi révolutionnaires.

David Friend
La Presse Canadienne

Un représentant de Warner Bros a indiqué que cette nouvelle aventure de DC Comics empruntera ici la voie plus traditionnelle : le film sera présenté exclusivement sur grand écran dans les villes du pays où les cinémas n’ont pas été fermés dans le cadre des mesures de lutte contre la pandémie.

La décision déçoit de nombreux adeptes de bandes dessinées, qui espéraient qu’une plateforme canadienne de diffusion en continu acquerrait les droits de Wonder Woman 1984 en cette période où la plupart des Canadiens sont encouragés à rester à la maison.

Les négociations derrière un tel accord sont très complexes et peuvent être coûteuses. La maison américaine du film est HBO Max, une plateforme de diffusion en continu appartenant au géant des télécommunications AT & T, tout comme Warner.

Au Canada, HBO Max ne fonctionne pas comme un service de diffusion en continu, même si certaines de ses émissions de télévision les plus populaires sont accessibles sur la plateforme Crave de Bell Média.

Warner Bros a donc dû déterminer comment distribuer le film en dehors des États-Unis, et la société indique qu’elle a choisi la voie traditionnelle des cinémas. Wonder Woman 1984 sera lancé à travers le monde à partir du 16 décembre.

Un représentant de Crave a affirmé que même si aucun accord n’avait été conclu pour présenter Wonder Woman 1984 sur la plateforme en même temps que sa sortie en salle, Crave le diffuserait éventuellement en suivant son calendrier habituel de présentation des nouveaux films.