(Rome) Voici les principales réactions au décès du maestro italien Ennio Morricone, 91 ans, entré dans la légende avec ses musiques pour les westerns, mais aussi ses symphonies.

Agence France-Presse

Jean-Michel Jarre, musicien français

« Ennio Morricone a été une source d’inspiration constante, comme un membre de ma famille. C’est comme un membre de ma famille, c’est bizarre de dire ça alors que j’ai un grand compositeur de musiques de film dans ma famille (son père, Maurice), mais Morricone fait partie de mon intimité, il a été omniprésent dans ma vie. Sans Morricone, comme beaucoup d’autres musiciens je pense, je ne serais pas là de la même façon ».

Antonio Banderas, acteur espagnol

PHOTO RICHARD SHOTWELL, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Antonio Banderas

« C’est avec une grande tristesse que nous perdons un grand maître du cinéma. Sa musique continuera de résonner dans nos mémoires. Repose en paix #EnnioMorricone ».

Gilles Jacob, ancien directeur du Festival de Cannes

« Ennio Morricone l’empereur de la musique au cinéma, un harmonica, des rythmes, mélodies, instruments inattendus, des trilles, 3 notes faciles à retenir, la prodigalité de ses partitions ».

Riccardo Muti, chef d’orchestre italien

« Un maître pour lequel je nourrissais amitié et admiration. Un musicien extraordinaire bon non seulement pour les musiques de films mais aussi pour les compositions classiques. Il nous manquera comme homme et comme artiste ».

Monica Bellucci, actrice italienne

PHOTO ARTHUR MOLA, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Monica Bellucci

« Il y a des personnes qui ont la capacité de rendre le monde meilleur parce qu’elles savent créer de la beauté ».

Vasco Rossi, le « Johnny Hallyday italien »

« Le privilège de l’artiste est de mourir en sachant que son art ne mourra jamais ».

Jan Hasenohrl, trompettiste tchèque

« La nouvelle a été choquante en dépit de son âge, nous espérions tous en secret pouvoir de nouveau jouer de la musique avec lui. J’aimerais tellement l’entendre encore une fois nous crier dessus. Je suis très triste, ç’a été fantastique de travailler avec lui ».

Edgar Wright, réalisateur britannique

PHOTO JOEL C RYAN, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Edgar Wright

Ennio Morricone était capable « de transformer un film moyen en un film à voir absolument, un bon film en art et un très bon film en légende ».

Daniel Pemberton, compositeur britannique de musiques de films

« Tu étais mon idole. Merci maestro ».

Mireille Mathieu, chanteuse française

PHOTO ERIC FEFERBERG, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Mireille Mathieu

« C’est un monument de la musique de films avec une œuvre incomparable qui disparaît. Ennio est parti rejoindre son grand ami Sergio Leone pour composer au paradis des étoiles. En 1974, dans ses studios mythiques de Rome, j’ai eu l’immense privilège d’enregistrer un album de ses grandes compositions et des titres originaux écrits spécialement pour moi. Cela restera un souvenir inoubliable. Adieu, mon ami Ennio, adieu Maestro ! »

Commission européenne

« C’est avec tristesse que nous avons appris la mort du compositeur italien Ennio Morricone. Avec son style inimitable et ses mélodies iconiques, il a hissé la bande originale du film au rang de chef-d’œuvre. Nous avons aujourd’hui une pensée émue pour ce grand artiste européen. »

Sergio Mattarella, président de la République italienne

« Le décès d’Ennio Morricone nous prive d’un artiste éminent et génial [...] qui a laissé une profonde empreinte dans l’histoire musicale de la seconde moitié du XXe siècle. À travers ses musiques de films il a contribué de manière importante à diffuser et renforcer le prestige de l’Italie dans le monde ».

Giuseppe Conte, chef du gouvernement italien

PHOTO ROBERTO MONALDO, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Giuseppe Conte

« Nous nous souviendrons pour toujours et avec une reconnaissance infinie du génie artistique du maestro Ennio Morricone. Il nous a fait rêver, il nous a émus et fait réfléchir, écrivant des notes inoubliables qui resteront pour toujours dans l’histoire de la musique et du cinéma ».

Pedro Sanchez, chef du gouvernement espagnol

Ennio Morricone a été l’auteur « de plus de 500 musiques de films dont certaines, comme Cinema Paradiso, considérées comme d’authentiques chefs-d’œuvre ».