Ce vendredi, pour la cinquième semaine d’affilée, Jane Fonda est de retour à Washington pour protester contre l’inaction du gouvernement américain en matière d’urgence climatique.

Luc Boulanger Luc Boulanger
La Presse

Elle risque de se faire arrêter à nouveau et de passer la nuit en prison. L’actrice de 81 ans s’est confiée sur son incarcération au Hollywood Reporter.

« Comme je suis une célébrité, on m’a bien traitée. Mieux qu’à l’époque où je protestais contre la guerre au Viêtnam… Le plus dérangeant, en prison, c’est de constater les dommages des politiques sociales de ce pays parce que son administration a fait le choix de se retirer des programmes de lutte contre la pauvreté et la maladie mentale. Dans les années 70, les autres détenus étaient blancs ; aujourd’hui, ils sont tous noirs. »