Après huit ans passés à la coanimation de l’émission Les enfants de la télé, qui aura été l’un des plus longs projets de sa carrière, Édith Cochrane a décidé de tourner la page.

Mis à jour le 27 janvier
André Duchesne
André Duchesne La Presse

Avec le sourire, elle a annoncé jeudi matin, sur la page Facebook de Radio-Canada, son départ de l’émission. Elle sera par ailleurs de tous les épisodes jusqu’à la fin de la présente saison en avril.

L’émission sera reconduite à l’automne pour une 13saison, toujours avec André Robitaille à l’animation. La personne qui remplacera Mme Cochrane n’a pas encore été trouvée. Tant le diffuseur que le producteur, la maison Fair Play, souhaitaient que l’annonce concernant la comédienne soit faite avant de passer à l’étape suivante.

« Notre souhait, partagé par le diffuseur, est que ce soit une femme », indique Benoit Léger, producteur délégué chez Fair Play.

Jointe jeudi midi, Édith Cochrane a indiqué « avoir fait le tour avec plaisir » durant huit ans, mais que le temps était venu d’explorer de nouvelles avenues.

« J’ai comme envie d’exploser un peu, dit-elle en entrevue téléphonique. Et pour cela, il faut commencer par quitter sa sécurité, ce dans quoi on est confortable. Je provoque le changement. »

Comédienne aux multiples rôles, tant à la télévision (Tranches de vie, Complexe G, Série noire) qu’au cinéma (Aurélie Laflamme, La révision), Mme Cochrane est arrivée en même temps qu’André Robitaille aux Enfants de la télé en 2014, en remplacement des animateurs originaux, Véronique Cloutier et Antoine Bertrand.

Au départ, dit-elle, les producteurs, qui l’avaient remarquée au moment où elle était une invitée de l’émission, l’ont courtisée pour qu’elle fasse une audition pour remplacer Véronique Cloutier. Elle ne se voyait pas dans ce siège, mais a fini par accepter.

« Je me suis rendue à l’audition habitée par le sentiment de l’imposteur, lance-t-elle. Antoine [Bertrand] était là et j’étais dans le siège de Véro. Je faisais des blagues, j’étais spontanée, je restais moi-même. À un moment, Antoine m’a fait un signe en voulant dire : “Toi, tu vas me remplacer.” » Ce qui est arrivé.

J’ai adoré ça. J’ai beaucoup appris. C’est un rôle qui est particulier et qui n’est pas évident. Il faut faire appel à la spontanéité. Mais en même temps, j’avais des trucs écrits, préparés, je devais apprendre à les placer.

Édith Cochrane

Après six ans, elle a commencé à avoir envie de tourner la page. « Je me suis dit que je me verrais ailleurs, que je ferais autre chose et que j’aimerais utiliser mon potentiel autrement. »

Cela dit, tout est ouvert. « Concrètement, je n’ai rien. Je ne pars pas parce que j’ai quelque chose de précis. J’ai envie d’être disponible pour autre chose. »

Serait-elle tentée par la place du fou du roi à Tout le monde en parle ? « Pas du tout. Cela a été évoqué. Aux Enfants de la télé, c’est du bonheur, de la variété. À TLMEP, c’est un plateau plus ardu avec des gens sur la sellette, etc. »

Deux films, un livre

Tout en coanimant, Édith Cochrane a eu la possibilité de travailler à d’autres projets. Elle lancera un livre au printemps et a récemment tourné dans deux films.

À l’automne 2021, elle a tourné durant 15 jours dans le prochain film de Nathalie St-Pierre intitulé Que ta volonté soit faite. Le printemps dernier, elle était aux côtés de Luc Guérin, de Jean-Moïse Martin et de Marie-Évelyne Lessard dans le long métrage Des hommes la nuit d’Anh Minh Truong.

En mai, elle lancera avec la comédienne Isabelle Brouillette un livre jeunesse intitulé Derrière mon fauteuil aux Éditions La Bagnole. « C’est un livre de 48 pages dont j’ai écrit les textes. Isabelle, qui est ma grande amie, signe les illustrations. Ce projet nous a occupées durant la pandémie. »

Mercredi, jeudi et vendredi, l’équipe des Enfants de la télé enregistre les six derniers épisodes de la saison 2021-2022. En entrevue, Benoit Léger indique qu’un de ces épisodes, intitulé « Les enfants de la tour », sera consacré au déménagement de Radio-Canada de la grande tour brune à ses nouveaux locaux construits juste à côté, à l’intersection du boulevard René-Lévesque et de l’avenue Papineau. Bien sûr, il y aura une spéciale « Jamais vu, jamais entendu » avec les chutes des émissions.

Va-t-on rendre hommage à Édith Cochrane d’ici la fin de la saison ? Bien sûr, répond le producteur.

La dernière émission de la saison sera présentée le mercredi 13 avril.