Le musicien Nick Cave a sorti jeudi un album surprise, intitulé Carnage. L’Australien s’est de nouveau joint à son collaborateur de longue date, Warren Ellis, membre multi-instrumentaliste de Nick Cave & The Bad Seeds, pour cet album « tombé du ciel ».

Marissa Groguhé Marissa Groguhé
La Presse

Nick Cave avait annoncé la sortie d’un prochain album, sans donner plus de détails. On pouvait s’attendre à ce que la date de parution soit dévoilée bientôt, c’est finalement l’album Carnage lui-même qu’il a fait paraître sans prévenir.

Le disque de huit titres, qui n’est pas officiellement un album de Nick Cave & The Bad Seeds, est disponible en ligne depuis jeudi, mais ne sera vendu en version physique que le 28 mai.

Sur son site web, The Red Hand Files, où il répond aux questions de ses fans, il décrivait Carnage comme « un album brutal, mais magnifique, imbriquée dans une catastrophe commune ».

Carnage est un album que Nick Cave n’avait pas vraiment l’intention de créer, rapporte le site spécialisé NME, mais qui lui est « tombé du ciel », comme un « cadeau ». L’inspiration lui est venue à force de lire et « d’écrire compulsivement, assis sur [son] balcon, en pensant à des choses ».