L'ancien journaliste Pierre Saint-Jacques, qui a consacré la majorité de son travail aux nouvelles judiciaires et policières, est décédé mardi dernier à l'âge de 71 ans.

Mis à jour le 25 janv. 2019
LA PRESSE CANADIENNE

La nouvelle est annoncée par le journal La Tribune, pour lequel M. Saint-Jacques a travaillé de 1973 jusqu'en 2010.

Avant sa mort, il avait été admis à la Maison Aube-Lumière qui accueille des personnes atteintes du cancer en fin de vie afin de leur prodiguer des soins palliatifs.

D'anciens collègues de travail de Pierre Saint-Jacques relatent qu'il était un journaliste discret, mais très talentueux. Sa façon d'écrire la nouvelle le plaçait dans une classe à part, selon certains. Il aimait aborder l'aspect humain des faits divers.

M. Saint-Jacques a aussi signé dans La Tribune des billets sous le pseudonyme de Coquille.