Source ID:; App Source:

Stéphane Gendron met en demeure Radio X Montréal

Stéphane Gendron a animé pendant un an sur... (Photo Robert Skinner, archives La Presse)

Agrandir

Stéphane Gendron a animé pendant un an sur les ondes du 91,9FM. Son contrat a pris fin le 27 mai dernier.

Photo Robert Skinner, archives La Presse

Jasmin Lavoie
La Presse

L'ex-animateur Stéphane Gendron est en furie contre son ancien employeur Radio X Montréal et lui réclame 100 000 dollars en dommages punitifs pour «congédiement injuste».

Dans une mise en demeure envoyée ce matin à l'intention des dirigeants de RNC Média, propriétaire de la station Radio X Montréal, l'ex-maire d'Huntingdon accuse ses anciens patrons de lui avoir d'abord offert un renouvellement de contrat pour ensuite le remercier «comme un vulgaire sac à déchets », avant la signature de l'entente.

Stéphane Gendron a animé pendant un an sur les ondes du 91,9FM. Son contrat a pris fin le 27 mai dernier. «Dans le Code civil du Québec, tu ne peux pas faire une offre de renouvellement de contrat en sachant que tu vas le mettre dehors», soutient Stéphane Gendron en entrevue à La Presse.

L'ex-animateur croit qu'en agissant ainsi, RNC média «viole carrément les dispositions relatives à la bonne foi dans les relations contractuelles prévues au Code civil du Québec».

Stephane Gendron argumente qu'il existe de la jurisprudence en cette matière, en citant le cas d'Isabelle Maréchal. En 2005, l'animatrice avait intenté une poursuite de 300 000 $ contre CKAC pour des raisons similaires. CKAC avait dû verser 15 000 dollars à l'animatrice à la suite du procès.

Au moment de mettre en ligne, la direction de Radio X Montréal n'avait pas rappelé La Presse.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer