Le journaliste d'enquête et auteur Fabrice de Pierrebourg se joint à la rédaction de La Presse.

Anabelle Nicoud LA PRESSE

«Nous sommes extrêmement fiers d'accueillir Fabrice dans notre salle de rédaction. C'est un grand journaliste d'enquête qui a fait sa marque avec des reportages audacieux. Il fera dorénavant équipe avec nos autres enquêteurs, des gens comme André Noël et Francis Vailles», a dit Mario Girard, directeur de l'information de La Presse.

Fabrice de Pierrebourg se dit très heureux de s'associer à des journalistes qui ont marqué l'actualité au cours des derniers mois. «C'est un beau défi, surtout dans une période de morosité, de voir que des entreprises de presse se donnent les moyens de mener des enquêtes.»

Fabrice de Pierrebourg a démarré sa carrière en France avant de s'installer au Québec et de travailler pour le Journal de Montréal. Il collaborait à Rue Frontenac, l'organe créé par les syndiqués à la suite du lock-out. C'est là qu'il a révélé les liens entre Benoît Labonté et Tony Acurso. «Je sors de 18 mois de cauchemar psychologique. Je n'oublie pas mes collègues de Rue Frontenac et je ne regrette pas d'avoir participé à cette aventure. Je tourne maintenant la page du Journal», a-t-il dit.