Source ID:29d9a655-18b5-4728-bd71-317967089a87; App Source:alfamedia

Les Foo Fighters sur les Plaines: géant et inespéré

Dave Grohl... (photo Jean-Marie Villeneuve, Le Soleil)

Agrandir

Dave Grohl

photo Jean-Marie Villeneuve, Le Soleil

(QUÉBEC) Des gens avaient couché dehors pour être tout juste devant la scène. C'était l'événement à ne pas rater, LE sujet de conversation à Québec. Trois ans après un spectacle légendaire de quatre chansons écourté par des orages, les Foo Fighters étaient de retour sur les plaines d'Abraham, hier, au Festival d'été de Québec (FEQ). Compte rendu d'un spectacle exaltant où les Foo Fighters ont pris leur revanche sur Dame Nature.

«Êtes-vous prêts?», a hurlé Dave Grohl au micro, moins de 10 minutes après qu'une pluie intense a cessé juste à temps pour le spectacle des Foo Fighters.

Devant lui, près de 80 000 personnes en liesse sur les plaines d'Abraham. Ce n'était pas que le début d'un grand spectacle rock. C'étaient des retrouvailles endiablées qui donnent des frissons.

Les Foo Fighters ont démarré en lion en enchaînant leurs succès All My Life, Learn To Fly et The Pretender. Déjà, Dave Grohl était trempé. Pas de pluie, cette fois-ci, mais de sueur. Grohl a demandé d'admirer la foule sous la lumière avant d'entamer un solo de guitare tonitruant.

«Cela fait fucking trois ans, a dit Grohl à la marée humaine agglutinée devant lui. Vous saviez que nous allions revenir, n'est-ce pas?»

Dave Grohl, le batteur Taylor Hawkins, le bassiste Nate Mendel, le claviériste Rami Jaffee ainsi que les guitaristes Pat Smear et Chris Shiflett ont rempli leur promesse.

Bonus: le dernier album des Foo Fighters, Concrete and Gold, sorti en septembre dernier, est du solide. The Sky Is a Neighborhood sonnait comme une tonne de briques en spectacle, hier. Il y avait alors quatre jeunes choristes sur scène, dont Violet Grohl... la fille de papa Dave qui était dans Nirvana, faut-il le rappeler.

Daddy cool, donc.

Frousse en début de soirée

Au début du spectacle, Grohl a présenté à l'écran géant un extrait de sa prestation sous la pluie dans le plâtre, il y a trois ans.

Or, plus tôt, on avait eu la frousse que le scénario de 2015 se répète.

Rappelons les faits.

En 2015, les Foo Fighters ont donné sur les Plaines ce que plusieurs surnomment « le meilleur spectacle de quatre chansons » de l'histoire du rock. Assis sur un trône, Dave Grohl avait une jambe dans le plâtre. Il voulait jouer malgré le mauvais temps, mais les orages et la pluie devenaient trop violents et dangereux. Les organisateurs du FEQ ont dû arrêter le spectacle.

Les Foo Fighters avaient alors promis de revenir.

Chose promise, chose due.

Si le jour J n'a pas manqué d'adversité, hier, le rock'n'roll a finalement eu le dessus sur Dame Nature...

En matinée, le temps s'annonçait radieux pour le spectacle. À l'heure du lunch, les Foo Fighters s'enthousiasmaient de leur retour à Québec. «Désolé que cela ait pris trop de temps, mais nous avons promis que nous reviendrions.»

Tableau plus sombre à l'heure du souper, alors que les prévisions météorologiques évoquaient des risques d'orage. À 19 h, pendant le spectacle de l'excellent et francophile Frank Turner, il n'y a eu que quelques gouttes et même des percées de soleil. Puis des nuages gris ont assombri le ciel, si bien qu'à 20 h 45, une pluie intense s'est abattue sur les Plaines alors que Greta Van Fleet (la version junior de Led Zeppelin) était sur scène.

Comme par magie, la pluie a cessé juste avant l'entrée en scène des Foo Fighters.

À la demande de Dave Grohl, qui voulait reprendre le temps perdu en 2015, sa bande a joué jusqu'à minuit. Or, il fallait une permission de la Ville de retarder le couvre-feu qui est habituellement à 23 h.

Une soirée rock'n'roll, vous dites?

Les Foo Fighters ont des succès plein les poches (My Hero, Best of You, Everlong, Times Like These, These Days). Grohl a rempli sa promesse de piger dans les neuf albums de son groupe.

Le public a aussi eu droit à des reprises (un peu cabotines) d'Under My Wheels d'Alice Cooper (par Chris Shiflett), de Blitzkrieg Bop des Ramones et d'Under Pressure de Queen et de David Bowie (avec Hawkins au micro et Grohl à la batterie). Le plus surprenant? Les paroles de Jump de Van Halen chantées par Grohl sur la musique d'Imagine de John Lennon.

De l'amour dans l'air

Les Foo Fighters étaient arrivés à Québec avant-hier. Comme en 2015, ils ont logé à l'Auberge Saint-Antoine. Dave Grohl a assisté au spectacle de Shawn Mendes sur les Plaines dimanche soir. Il a pris des photos en coulisses avec les musiciens admiratifs de la star pop ontarienne, alors que le guitariste Chris Shiflett a joué au soccer dans un stade de Lévis avec Frank Turner.

Pas de doute, un lien privilégié s'est créé pour longtemps entre Québec et les Foo Fighters.

Deux heures et demie de spectacle intense sur les plaines d'Abraham - le plus bel amphithéâtre naturel du Québec -, c'était géant... et somme toute inespéré.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer