La chanteuse et rappeuse américaine Lizzo, artiste la plus nommée aux prochains prix Grammy, a fait parler d’elle lundi pour une tout autre raison que son (grand) talent musical.

Marissa Groguhé Marissa Groguhé
La Presse

Alors qu’elle assistait la veille à un match de basketball (Timberwolves contre Lakers), sa chanson Juice a résonné dans l’aréna. Lizzo s’est levée pour chanter et danser, puis s’est mise à twerker.

Or, sa robe avait un trou béant au niveau des fesses, laissant apparaître son string sous des collants en résille.

Les images ont circulé sur le web lundi et Lizzo est devenue le principal sujet de conversation sur Twitter.

Les commentaires grossophobes n’ont pas manqué, tandis que certaines personnes ont louangé l’audace de la chanteuse, qui est une fière ambassadrice de l’amour de soi et de l’acceptation de la diversité corporelle.