Source ID:; App Source:

Agression de Rihanna: Chris Brown plaide non coupable

Chris Brown à son arrivée au tribunal à... (Photo: AP)

Agrandir

Chris Brown à son arrivée au tribunal à Los Angeles.

Photo: AP

Agence France-Presse
Los Angeles

Le musicien Chris Brown a plaidé non coupable lundi d'agression sur la personne de la chanteuse Rihanna, a constaté une correspondante de l'AFP dans un tribunal de Los Angeles.

Vêtu d'un ensemble noir, Brown, 19 ans, a répondu à chaque fois «non coupable» d'une voix basse lorsque le magistrat lui a demandé quelle était sa stratégie de défense face aux deux chefs d'accusation qui le visent: agression «de nature à provoquer de graves blessures» et menaces.

Le jeune homme, accompagné de membres de sa famille et de son avocat Mark Geragos, connu pour avoir été le défenseur de Michael Jackson, a été accueilli par une haie de photographes à son entrée dans le palais de justice du centre de Los Angeles.

En plaidant non coupable, Chris Brown demande à bénéficier d'un procès contradictoire devant un jury. Si sa culpabilité est établie en fin de compte, il risque près de cinq ans de prison ferme, selon le parquet. La prochaine audience dans cette affaire a été convoquée le 29 avril.

La victime présumée de Brown est décrite comme «Robyn F.» dans l'acte d'accusation. Rihanna, dont le vrai nom est Robyn Fenty et qui vient d'avoir 21 ans, est célèbre grâce à ses chansons au succès mondial Umbrella et Disturbia.

Elle n'était pas présente lundi, mais son avocat, Donald Etra, a brièvement pris la parole à l'extérieur du palais de justice, pour expliquer que la porte n'était pas fermée à un accord entre le parquet et l'accusé. Brown pourrait ainsi plaider coupable en échange d'une peine réduite.

«Toutes les parties essaient de faire en sorte que cette affaire se termine rapidement», a indiqué Me Etra. Selon lui, sa cliente «préfèrerait voir cette affaire se terminer rapidement et lorsqu'elle sera terminée, se concentrer sur sa vie et sa carrière». Mais, a-t-il souligné, «ce n'est pas à elle de décider quel marché elle veut» entre l'accusé et le parquet.

«Cela dépend du procureur», a ajouté l'avocat, en refusant de s'exprimer sur les rapports actuellement entretenus par sa cliente et Chris Brown, alors que la presse spécialisée dans la vie des célébrités s'était fait l'écho d'une réconciliation entre les deux jeunes gens après l'agression présumée.

Cette dernière s'était déroulée le 8 février à Los Angeles, quelques heures avant les Grammy Awards où Rihanna et Brown, photographiés ensemble depuis des mois, devaient se produire. La police avait été alertée après qu'une dispute eut dégénéré entre les deux artistes, qui venaient de quitter une fête en voiture.

Brown s'était rendu aux autorités et avait été remis en liberté après avoir versé une caution de 50.000 dollars.

Fin février, la police de Los Angeles avait annoncé avoir ouvert une enquête interne après la publication par un site internet d'une photo semblant montrer le visage contusionné de Rihanna, un document relatif à une «investigation sur des violences conjugales» dont la diffusion est illégale.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer