Du haut des airs, le monde change complètement. Et pour réussir des photos avec un drone, il faut apprendre à penser… autrement ! On peut ainsi mieux exploiter les formes et les couleurs de même que les jeux d’ombres. Le photographe Martin Chamberland a demandé un coup de main à un ami qui connaît bien les drones, Denis Germain, pour réaliser cette série d’autoportraits.

Martin Chamberland Martin Chamberland
La Presse

« Récemment, j’ai vu certaines photos de mon ami Denis Germain prises avec son drone, raconte le photographe Martin Chamberland. J’ai été tenté d’essayer de créer quelques bonnes photos avec son aide. Nous avons donc fait ce projet à deux. Denis Germain a piloté le drone pour moi, tandis que j’ai choisi les lieux et les concepts. À cause de la pandémie, j’ai dû me résoudre à apparaître dans les photos pour éviter d’avoir à demander à une autre personne de se joindre au projet. »

  • Autoportrait vu du ciel

    PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

    Autoportrait vu du ciel

  • Autoportrait vu du ciel

    PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

    Autoportrait vu du ciel

  • Autoportrait vu du ciel

    PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

    Autoportrait vu du ciel

  • Autoportrait vu du ciel

    PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

    Autoportrait vu du ciel

  • Autoportrait vu du ciel

    PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

    Autoportrait vu du ciel

  • Autoportrait vu du ciel

    PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

    Autoportrait vu du ciel

  • Autoportrait vu du ciel

    PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

    Autoportrait vu du ciel

  • Autoportrait vu du ciel

    PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

    Autoportrait vu du ciel

  • Autoportrait vu du ciel

    PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

    Autoportrait vu du ciel

  • Autoportrait vu du ciel

    PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

    Autoportrait vu du ciel

1/10
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •