(La Haye) La prestigieuse foire internationale d’art et d’antiquités TEFAF de Maastricht, aux Pays-Bas ferme ses portes prématurément, peu après qu’un cas de contamination au nouveau coronavirus a été détecté chez un participant, a annoncé mercredi l’organisation.

Agence France-Presse

La TEFAF (The European Fine Art Foundation) a décidé de fermer ses portes mercredi soir à 19 h, soit quatre jours plus tôt que prévu, fait inédit en 32 ans d’histoire.

« Étant donné les développements récents dans les régions autour de Maastricht et l’accroissement des préoccupations, nous ne jugeons plus approprié de continuer comme prévu », a déclaré la présidente du conseil des fiduciaires de la TEFAF, Nanne Dekking, citée dans un communiqué.

Cette annonce intervient peu après la publication d’un premier communiqué selon lequel l’un des exposants de la foire avait été testé positivement au nouveau coronavirus lundi.

L’exposant était à la foire en fin de semaine dernière et n’avait alors aucun symptôme. « Il n’a donc pas présenté de risque pour la santé des visiteurs ou de toute personne travaillant à la foire », a expliqué la TEFAF de Maastricht.

Les autorités sanitaires néerlandaises ont également estimé que « l’exposant n’était pas contagieux pendant son séjour à la TEFAF », a-t-elle ajouté.

Les organisateurs de la foire ont toutefois estimé que face à la propagation du virus, une « prise en compte des préoccupations croissantes des exposants, des visiteurs et du personnel » était nécessaire.

Aux Pays-Bas, 503 cas de contamination au nouveau coronavirus ont été détectés, donc cinq décès, selon le dernier décompte des autorités.

Tenue pour la première fois en 1988, la TEFAF se dit être le plus grand salon mondial d’art et comptait cette année 285 exposants de 22 pays différents.